Les espaces de coworking sont des environnements très collaboratifs. Des lieux où les indépendants, les entrepreneurs et les employés des grandes entreprises trouvent de la flexibilité et des opportunités de réseautage dans un environnement partagé et dynamique. Cependant, cette même conception ouverte et collaborative, qui fait des espaces de coworking des lieux de travail si attractifs, les expose à son tour à une série de cyber-risques. Avec l’accès ouvert aux réseaux Wi-Fi partagés, les vulnérabilités sont nombreuses et les risques très réels.

La confidentialité des données, la protection contre les accès non autorisés et l’intégrité des informations deviennent des préoccupations pour les utilisateurs des espaces en ligne. cotravail. Par conséquent, la cybersécurité doit être une priorité dans l’infrastructure de chacun de ces espaces. Mais il est également important de protéger nos ordinateurs, par exemple en utilisant des outils tels qu'un VPN qui crypte les communications de données et garantit que les informations sensibles restent inaccessibles aux cybercriminels.

Vulnérabilité aux cyberattaques dans les espaces de coworking

Dans un espace de coworking typique, on retrouve toutes sortes de personnes. Des entrepreneurs technologiques susceptibles de développer des logiciels avancés aux créatifs qui n'ont peut-être pas de connaissances techniques approfondies en cybersécurité. Ces utilisateurs peuvent également utiliser divers appareils et systèmes d’exploitation. Ce qui complique encore davantage la gestion et la protection du réseau, étant donné l’absence de normes de sécurité uniformes.

L’utilisation de réseaux Wi-Fi partagés, courants dans les espaces de coworking, est particulièrement problématique. Ces réseaux sont sensibles à diverses attaques, y compris celles qui interceptent les données transmises entre les utilisateurs et le point d'accès, telles que «l'homme au milieu«.

Principaux cyber-risques

Dans les espaces de coworking, l’accès physique est généralement moins restreint que dans les environnements de bureau traditionnels, permettant un flux constant de personnes. Dans ces cas-là, le manque de contrôle peut conduire à des situations dans lesquelles les appareils non supervisés deviennent des points d'entrée pour des attaques de sécurité. Permettre aux pirates d'accéder à des systèmes non protégés ou de laisser derrière eux du matériel de surveillance, tel que des clés USB contenant des logiciels malveillants.

Le caractère ouvert des espaces cotravail Cela peut également compromettre la confidentialité des données. Par exemple, si un indépendant Si vous utilisez une imprimante partagée pour imprimer des documents confidentiels, vous pourriez par inadvertance laisser des informations sensibles visibles à d'autres personnes.

Ainsi, les menaces à la sécurité dans les espaces de cotravail Ils peuvent provenir à la fois de l’interne et de l’externe :

  • Menaces internes : elles incluent les employés ou les utilisateurs réguliers qui peuvent, intentionnellement ou par négligence, compromettre la sécurité du réseau ou des données.
  • Menaces externes : comment les pirates et les hameçonneurs qui ciblent les réseaux cotravail pour exploiter les vulnérabilités et obtenir un accès non autorisé.

Technologies et stratégies pour atténuer les risques

Prenez la sécurité au sérieux et atténuez les risques sur les lieux de travail cotravail, est une nécessité si les entreprises veulent défendre les utilisateurs, et les installations elles-mêmes, contre tout type de menace cybernétique et/ou physique. Et pour cela, certaines des solutions les plus efficaces qui peuvent être adoptées sont :

Reconnaissance d'empreintes digitales et faciale

Les systèmes biométriques offrent des méthodes d'authentification plus sécurisées et personnelles que les mots de passe ou les cartes d'accès traditionnels. La reconnaissance des empreintes digitales et du visage offre un contrôle d’accès robuste et difficile à falsifier, car chaque individu possède des caractéristiques uniques et non transférables. Ces systèmes empêchent l’accès non autorisé aux espaces de coworking. Et en même temps, ils vous permettent de conserver un enregistrement détaillé et utile de qui entre et qui sort.

Surveillance et surveillance améliorées de l'IoT

L'Internet des objets (IoT) a introduit une nouvelle dimension dans la surveillance et le contrôle de la sécurité. Grâce au développement de caméras intelligentes et de capteurs stratégiquement répartis, il est possible de maintenir une surveillance constante de n’importe quel espace physique. Ces appareils sont capables de détecter des mouvements inhabituels, d'accéder aux journaux en temps réel et d'envoyer des alertes automatiques aux administrateurs en cas d'activités suspectes. À son tour, l'intégration avec des analyses avancées permet à ces systèmes d'analyser les événements enregistrés, et d'identifier des modèles de comportement inhabituels ou potentiellement dangereux.

Assurer l’avenir des espaces de coworking

Il est indéniable que les espaces de cotravail Ils offrent des avantages à leurs utilisateurs, mais il est tout aussi vrai qu’ils les exposent à des cyber-risques. Cette situation met ces espaces dans une situation compliquée, mais heureusement, elle n’est pas insurmontable. Les gestionnaires doivent mettre en œuvre des stratégies de sécurité avancées et adaptables, telles que la reconnaissance biométrique et des systèmes de surveillance améliorés pour protéger les données et la confidentialité des utilisateurs, tout en renforçant l'intégrité physique de l'espace.

Investir dans les technologies de sécurité et mettre en œuvre des pratiques de gestion robustes constituent la base pour cultiver un environnement de sécurité. cotravail où sécurité et collaboration se complètent.

A lire également